Newsletter Juillet 2014

  • A la Une : les baby tablettes, néfastes ou bénéfiques ?
  • Notre actualité : un tout nouveau design du site internet, les petits plus de notre application & de nos mails.
  • A découvrir : Lespetitsnantais.fr, un portail d'infos pour les futurs et jeunes parents à Nantes !

À la Une :

Les baby tablettes, néfastes ou bénéfiques ?

Les tablettes numériques font fureur depuis quelques années et sont désormais destinées aux personnes de tout âge, allant des personnes âgées aux jeunes enfants. Non seulement 71 % des enfants de moins de 12 ans utilisent les tablettes de leurs parents (selon une étude CSA de 2012), mais les « baby tablettes » sont de plus en plus commercialisées auprès des petits dès leurs 18 mois (74,9 % des enfants de 1 à 6 ans utilisent majoritairement la tablette pour faire des jeux). Cet usage précoce des supports numériques fait débat, que ce soit parmi les parents, les professionnels de la santé ou au sein de l’Éducation Nationale : certains considèrent qu’il s’agit d’une nuisance au développement physique et mental des enfants, d’autres pensent que ces outils sont bénéfiques et boostent leur créativité. Qu’en est-il réellement ?

Une nuisance au développement de l’enfant

De nombreux parents s’insurgent contre l’usage des « baby tablettes », et accusent les adeptes de ces outils de les utiliser uniquement comme un moyen d’occuper leurs enfants sans avoir à les surveiller en permanence. Selon eux, l’usage de tablettes numériques se traduit par un abandon parental. Deuxième argument en défaveur des tablettes pour enfants : leur usage peut conduire à une addiction aux écrans dès le plus jeune âge des petits, et nuire à leur sociabilisation. Certains spécialistes affirment que les enfants perdent leurs repères spatio-temporels en se réfugiant dans le monde virtuel, puisqu’ils n’expérimentent plus le monde à l’aide de leurs 5 sens. Ils insistent notamment sur les effets négatifs que l’usage prématuré des tablettes peut entraîner sur leur comportement et leur développement : trouble de la vision, de l’humeur, du langage, du sommeil, impact sur leur comportement à l’école, manque d’intérêt, manque d’exercice (donc obésité), etc.

Des effets bénéfiques désormais reconnus

Il n’en reste pas moins que 76 % des parents pensent que c’est une bonne chose pour leurs enfants de se familiariser de plus en plus tôt avec les nouveaux outils du numérique. Il y a quelques mois, l’Académie des Sciences a tenu une conférence sur le sujet « L’enfant et les écrans ». Avant cette conférence, l’Académie avait remis un rapport de plus de 200 pages autour de ce thème à six ministères différents, dont ceux de l’Éducation Nationale et de la Santé. Il se trouve que l’avis de l’Académie des Sciences sur l’usage des tablettes pour enfants est plutôt positif, mais que celui-ci « doit être adapté à chaque tranche d’âge et encadré par les parents et les enseignants ». Jean-François BACH, secrétaire perpétuel de l’Académie, explique : « On voit trop souvent les aspects négatifs, les inquiétudes que les écrans suscitent, mais il existe aussi beaucoup d’aspects positifs ».

Selon l’Académie, avant 2 ans, les tablettes interactives correspondent au développement sensori-moteur de l’enfant (actions et expérimentations) ; entre 2 et 6 ans, elles favorisent l’expérimentation du faire-semblant en alternant le virtuel et le réel, et entre 6 et 12 ans, elles améliorent les compétences de lecture et de calcul grâce aux applications éducatives. Serge TISSERON, psychanalyste et psychologue, pense que « les tablettes favorisent le développement d’une intelligence intuitive ; les enfants tentent des actions, et reproduisent celles qui fonctionnent ». Pour ceux qui restent sceptiques face à ce genre d’arguments, Pierre LENA, co-auteur du rapport de l’Académie des Sciences et fondateur de « La Main à la pâte » (fondation chargée de diffuser des ressources pédagogiques), explique : « nous avons nous-mêmes parcouru un chemin tout au long de l’élaboration de ce rapport. Nous étions au départ plutôt sur le mode de la mise en garde. Mais nous nous sommes rendus compte qu’il y avait beaucoup d’aspects positifs dans cette culture numérique, des effets bénéfiques garantis par de nombreuses études scientifiques ».

Une régulation obligatoire

Ce genre de postulat reste toutefois à relativiser. Les tablettes peuvent être bénéfiques, oui, mais à certaines conditions. D’abord, ne laissez pas vos enfants utiliser un écran trop tôt : un usage régulier avant 3 ou 4 ans serait néfaste. Ensuite, la régulation du temps passé sur l’écran est nécessaire, puisque sans elle, l’enfant délaissera le monde extérieur et les jouets plus « ordinaires ». De la même façon, en cas d’accès à internet, il est obligatoire de filtrer efficacement les contenus indésirables. Pour éviter tout effet négatif sur votre enfant, choisissez à la fois un appareil et des applications adaptés à son âge et à son développement.

Selon l’Académie, avant 2 ans, les tablettes interactives correspondent au développement sensori-moteur de l’enfant (actions et expérimentations) ; entre 2 et 6 ans, elles favorisent l’expérimentation du faire-semblant en alternant le virtuel et le réel, et entre 6 et 12 ans, elles améliorent les compétences de lecture et de calcul grâce aux applications éducatives. Serge TISSERON, psychanalyste et psychologue, pense que « les tablettes favorisent le développement d’une intelligence intuitive ; les enfants tentent des actions, et reproduisent celles qui fonctionnent ». Pour ceux qui restent sceptiques face à ce genre d’arguments, Pierre LENA, co-auteur du rapport de l’Académie des Sciences et fondateur de « La Main à la pâte » (fondation chargée de diffuser des ressources pédagogiques), explique : « nous avons nous-mêmes parcouru un chemin tout au long de l’élaboration de ce rapport. Nous étions au départ plutôt sur le mode de la mise en garde. Mais nous nous sommes rendus compte qu’il y avait beaucoup d’aspects positifs dans cette culture numérique, des effets bénéfiques garantis par de nombreuses études scientifiques ».

Sources : France Culture, Tablette Enfant, Vos questions de parents, Etique TIC, Académie des sciences.

Notre actualité :

Prochainement : un tout nouveau design du site internet !

C’est promis, il ne se fera plus attendre bien longtemps ! Avant la rentrée, vous aurez le plaisir de découvrir notre nouveau site internet, entièrement revisité, simplifié, et designé rien que pour vous ! Le mieux dans tout ça, c’est qu’il sera adapté à tout type de supports : ordinateurs, tablettes, smartphones, etc. Vous pourrez donc le visiter et le revisiter à loisir où que vous soyez, rien que pour le plaisir des yeux !

Le petit plus de notre application :

Certains d’entre vous l’auront peut-être remarqué : une petite nouveauté est apparue dans notre application Android ! Au moment de choisir les applications autorisées pour vos enfants, vous avez désormais la possibilité de toutes les cocher ou les décocher. Vous avez été nombreux à nous demander cette fonctionnalité, qui offrira certainement un gain de temps considérable aux collectionneurs d’applis !

Le petit plus de nos e-mails :

Désormais, lorsque votre enfant vous demandera l’accès à un site internet qui ne lui était pas autorisé de prime abord, vous pourrez voir un aperçu du site en question directement dans le mail d’autorisation ! De plus, si vous souhaitez visiter le site internet de façon plus poussée avant de vous décider, il vous suffira de cliquer sur la capture d’écran pour y faire un tour.

A découvrir :

Lespetitsnantais.fr, un portail d’infos pour les futurs et jeunes parents à Nantes !

Jeunes parents, vous vous êtes déjà trouvés en panne d’idées pour occuper vos enfants, à la recherche d’une activité créative pour les weekends pluvieux ou d’une sortie ludique pendant les vacances ? Futures mamans, vous vous posez beaucoup de questions sur votre suivi de grossesse et votre préparation à l’accouchement à Nantes ?

Autant de raisons d’aller faire un tour sur le site lespetitsnantais.fr où vous retrouverez chaque jour une actu, un bon plan, un portrait de nantais ou une initiative locale. Avec une organisation en rubriques (Agenda, Grossesse-Maternité, Faire garder son enfant, Activités enfants, Bonnes adresses et Bons plans), vous devriez trouver toutes les réponses à vos questions !

Une campagne de sensibilisation qui fait froid dans le dos

L’organisme allemand Publicis Frankfurt a réalisé pour l’association Innocence en Danger une campagne de sensibilisation qui fait froid dans le dos. Un jeu de bouche effroyable reflète parfaitement l’horreur des contenus auxquels les enfants peuvent être exposés sur internet, et rappelle aux parents la nécessité de mettre en place un contrôle parental pour les protéger. Le slogan va également droit au but : « Savez-vous ce que vos enfants sont en train de regarder sur internet en ce moment-même ? ». Alors, convaincus ?…