Newsletter Décembre 2014

  • A la Une : Parents : éduquer ses enfants à l'ère d'Internet
  • Notre actualité : Parentsdanslesparages.com disponible sur Android 5.0 | Votre console fait peau neuve !
  • A découvrir : Faites le plein d'applications avec Edoki

À la Une :

Parents : éduquer ses enfants à l’ère d’Internet

Noël approche, et nombreux sont les enfants à vouloir des cadeaux high-tech sous le sapin. Tablettes, smartphones et ordinateurs portables sont leurs nouveaux points d’accès à Internet et à leurs réseaux sociaux préférés… pour le meilleur comme pour le pire. Eric Andrade, spécialiste de l’éducation numérique, revient avec nous sur les précautions à prendre pour un usage responsable du Web.

Vous intervenez auprès des collégiens et lycéens pour les sensibiliser aux enjeux du Net. Sentez-vous une prise de conscience de leur part sur le sujet ?

Je profite toujours de ces interventions pour leur demander s’ils ont conscience des dangers qui les guettent, et les réponses sont quasi spontanées. La plupart savent qu'il faut faire attention à ce que l'on publie et aux personnes que l'on ajoute dans ses contacts.

J'ai constaté également que cette conscience des risques s'accroît avec l'âge : Ils procèdent par « essai-erreur », et les difficultés qu'ils ont rencontrées les conduisent à se montrer plus prudents ensuite. Ils font d'avantage attention à ce qu'ils publient et aux personnes qui peuvent voir ces contenus ; leurs paramètres de confidentialité vont être réglés en conséquence. Les plus jeunes prennent moins de précaution sur le sujet : pressés d’utiliser les réseaux sociaux, ils négligent dans un premier temps les options de sécurité.

Lors de vos échanges avec les adultes et les plus jeunes, vous avez pu discuter avec eux de leurs craintes sur Internet. Lesquelles sont les plus récurrentes ?

Il faut d’abord noter que ces craintes diffèrent selon que l'on soit enfant ou parent. Du coté des adolescents, le premier problème rencontré est le piratage de leur profil sur les réseaux sociaux ; c'est donc le premier risque auquel ils sont sensibles lorsqu'ils surfent sur Internet. Vient ensuite la publication par d'autres de contenus compromettants (des photos ou des écrits dévalorisants). Les parents sont plus inquiets sur l'utilisation parfois abusive des écrans, qui sont vus comme néfastes pour la santé (le sommeil par exemple) mais aussi dans certains cas pour les résultats scolaires. Les mauvaises rencontres sont un autre point d’attention, mais celles-ci, bien que graves lorsqu’elles ont lieu, restent heureusement des cas isolés. Autre sujet sensible, l'e-reputation ; les parents savent que la surexposition à laquelle peuvent s'adonner les adolescents a des conséquences sur l’image numérique qu’ils construisent en ligne. J'ai pourtant noté que les jeunes savent que certains recruteurs taperont leur nom dans les moteurs de recherches.

 

En parlant des parents, quel est leur rôle face à cette utilisation de plus en plus importante d'Internet et des réseaux sociaux ?

Tout d'abord, il faut arrêter de sous-estimer ses compétences sur ces thématiques. Si les plus jeunes sont à l'aise avec les nouvelles plateformes de réseautage, les adultes sont souvent bien plus compétents pour faire des recherches sur Internet, et pour prendre du recul sur les informations qu’ils trouvent. Dans ce contexte, les parents doivent être dans une posture d'échange, de dialogue. Il leur faut se montrer curieux et ouverts sur les activités numériques de leur enfant (« Connais-tu cette application ? », « Qu'en penses-tu ? »), et valoriser les acquis qu'elles lui apportent. A partir de là un échange de compétences pourra se faire entre les deux partis, et l'enfant se sentira en confiance pour dialoguer.

 

Certains parents choisissent d'installer un système de contrôle parental sur les différents appareils de la maison. Quels conseils leur donneriez-vous pour que cette décision soit bien acceptée par les enfants ?

- Là encore la clé reste l'échange et le dialogue avec les enfants. Installer un filtrage dans leur dos et sans discussion préalable est le meilleur moyen d'arriver au conflit. Expliquez le pourquoi de ce contrôle parental : c’est l’occasion de mettre des mots sur les risques qu'ils pourraient rencontrer en allant sur Internet, et mettez d'avantage l'accent sur le fait que vous agissez ainsi pour leur intérêt. Votre but est de les responsabiliser face à leur usage d'Internet, de les rendre acteurs de leur sécurité numérique ! Leur rappeler que l'on tient à eux, qu'on souhaite qu’ils profitent du meilleur d’Internet tout en se protégeant des contenus dangereux, jouer la carte de la transparence restent les meilleurs moyens pour leur faire accepter le contrôle parental. Plus vos enfants comprendront les raisons qui vous motivent, moins leur réaction sera négative, moins ils seront tentés de contourner le système.

 

- Deuxième aspect à ne pas négliger : l'enfant ne doit pas « subir » cette décision mais être acteur au côté des parents !Concrètement cela inclut que l'installation du contrôle parental se fasse avec les enfants ; après les avoir prévenu de votre décision, définissez ensemble le filtrage que vous allez appliquez. Ce même filtrage doit en plus tenir compte de leur journée type. De combien d'heures de sommeil ont-ils besoin, combien de temps passent-ils à l'école, combien de temps pour les activités extra-scolaires... ? Il ne reste plus ensuite qu'à en déduire le temps maximum de connexion aux écrans, en l'adaptant bien sûr aux besoins et à l'âge de chacun.

Le contrôle parental est fortement recommandé quand votre enfant demande à avoir son propre appareil (smartphone, ordinateur personnel, etc.). Dans ce cas, les parents peuvent dire « OK, mais on garde un œil sur le temps que tu passes sur cet écran ». Les deux parties ressortent gagnants de ce compromis, puisque l'un accède à un peu plus d'autonomie et que l'autre s'assure que celle-ci se fait en limitant les risques.

Eric Andrade est conférencier auprès des enfants et des adolescents sur le thème du numérique. Il intervient régulièrement dans les collèges et lycées pour sensibiliser les élèves aux usages responsables d'Internet et leur apprendre à gérer au mieux leur présence sur les réseaux sociaux. Il intervient également auprès des parents et des enseignants pour les former aux nouveaux usages numériques.

Notre actualité :

Parentsdanslesparages.com disponible sur Android 5.0

Les utilisateurs les plus avertis d’Android en ont sans doute entendu parler ; depuis novembre, il est possible de mettre à jour son smartphone ou sa tablette pour y installer Android 5.0 (aussi appelé Android Lollipop). Nous sommes heureux de vous annoncer que PDLP est parmi les premières applications de contrôle parental à être compatible avec Lollipop. Aucun risque donc si vous souhaitez mettre à jour votre appareil ; le contrôle parental sera tout aussi efficace sur Android 5.0 que sur la version précédente !

Votre console fait peau neuve !

Le changement peut avoir du bon, et nous vous annoncions depuis octobre un nouveau visage de votre console d’administration. C’est désormais chose faite ! Plus simple, plus épurée, gérez les sessions de vos enfants avec une nouvelle interface, accessible depuis n’importe quel support. En espérant que ce nouveau design vous plaise !

A découvrir

Faites le plein d'applications avec Edoki

Si vous faites partie des parents qui offrent ou reçoivent une tablette ou un smartphone, vous allez sûrement en contenter plus d'un ; il s'agit en effet de nouveaux terrains d'exploration pour vos enfants ! Pour allier apprentissage et plaisir, pourquoi ne pas leur faire découvrir les applications ludo-éducatives d'Edoki?

Créée en 2010 par des enseignantes Montessori, Edoki propose aux enfants une dizaine d'applications à télécharger sur iOS et Android. Toutes aident les enfants à apprendre par la manipulation, et une approche étape par étape est utilisée pour garantir un apprentissage solide :
  • je découvre un concept
  • je manipule pour comprendre
  • je m'entraîne en jouant

Apprendre en jouant devient alors possible avec des applications éducatives comme Montessori Maths City ou Le Son des Lettres, dans lesquelles les exercices auto-correctifs donnent à l’enfant la possibilité de réussir par lui-même avec confiance.

Pour trouver votre bonheur, rendez-vous sur le site edoki.net